Comment combiner la musculation et les arts martiaux ?

La musculation et les arts martiaux ou tout autre sport de combat vont de pair, et si vous pratiquez l’un, ce peut être une excellente idée de compléter avec l’autre car chacun améliorera les performances de l’autre.

Un programme d’entraînement différent selon la discipline pratiqué

Tout d’abord, la musculation améliorera votre performance dans les arts martiaux pour des raisons évidentes. Se bâtir une musculation adaptée pour la pratique des sports de combats vous apportera un avantage non négligeable. Selon le type de discipline pratiqué, le travail musculaire doit être différent.  Dans un style d’art martial tel que le Judo, vous ne travaillerez pas forcément les mêmes muscle que dans les sports de contact comme le MMA ou la boxe, qui requiert plus d’explosivité. Pour ces deux derniers, afin d’améliorer votre puissance de frappe, concentrez-vous sur la construction de vos pectoraux, épaules et triceps.

Beaucoup d’arts martiaux, en particulier le Kung-Fu Wushu ou la capoeira dépendent d’un bon rapport poids/force pour atteindre une certaine agilité. Une programme d’entraînement basé sur prise de masse par exemple n’est pas conseillé pour la pratique de ces sports de combat basé sur la souplesse et la vitesse. Votre routine d’entraînement à la salle devra donc être adaptée en fonction de ce que vous recherchez : Gain musculaire, explosivité, travail du haut ou du bas du corps.

Arts Martiaux et musculation

L’apport des sports de combats dans la pratique de la musculation

Cela fonctionne dans les deux sens. La pratique des arts martiaux aidera également à améliorer votre physique ainsi que vos performance à la salle. Les cours d’arts martiaux fonctionnent sont composés de plusieurs parties dont l’échauffement, la partie combat, puis les étirements. Si vous n’êtes pas fan du vélo ou du tapis de course à la salle, l’entraînement au dojo peut justement vous servir de séance de cardio fantastique.

Dans mes anciennes leçons de Krav-Maga au centre Arts Martiaux Bastille, une discipline de self-défense israélienne, l’échauffement seul durait plus d’une demi-heure, soit près de la moitié du cours et impliquait une partie cardio + renforcement musculaire. Le simple fait de frapper dans des sacs ou des paos brûlera la graisse et exigera également un grand contrôle musculaire. Cela vaut également pour le Karaté et le Kung-Fu. Il suffit de se rendre compte du pourcentage de graisse corporelle de Bruce Lee pour voir ce que les arts martiaux peuvent faire pour vous.

Un travail sur votre corps mais également sur votre mental

Les arts martiaux vous enseigneront plus que cela. Ils améliorent également votre équilibre et votre flexibilité, ce qui améliorera votre technique et réduira vos risques de blessures dans le gymnase. Ils vous apprennent aussi à vous concentrer sur votre corps et votre esprit. Si vous combinez la pratique des arts martiaux et la musculation ensemble, alors vous obtiendrez une combinaison puissante qui vous rendra plus fort autant à la salle que dans le Dojo ou sur le ring.

Comment combiner la musculation et les arts martiaux ?
5 (100%) 1 vote